Drame (France, Belgique). Avec Louis Garrel, Camille Cottin, Ina Marija Bartaité, Aleksandr Kuznetsov.
Produit en 2020. Sortie le 06/10/2021. Distribué par Bac films.

Synopsis

Ils viennent de partout, ils ont désormais une chose en commun, ils appartiennent à l’élite de l’armée française : la Légion étrangère, leur nouvelle famille. Mon Légionnaire raconte leurs histoires : celle de ces couples qui se construisent en territoire hostile, celle de ces hommes qui se battent pour la France, celle de ces femmes qui luttent pour garder leur amour bien vivant. Quinzaine des Réalisateurs, festival de Cannes 2021. Prix du scénario et prix de la critique, festival de Namur.

Bandes annonces et vidéos

Photos et affiches

Critiques des professionnels

  • Cineuropa

    Rachel Lang offre une plongée troublante et inattendue au coeur d’une communauté obscure et interroge la carrière militaire sous le prisme de l’amour et de la famille. Garrel et Cottin surprennent par leur engagement, là où on ne les attendait pas, luttant pour surmonter les silences, et réparer les fragilités. 

  • Libération

    Très documenté, le second film de Rachel Lang (Baden Baden) porte un regard délicat sur la vie des soldats.

  • Critikat

    La vacuité de ce monde recroquevillé sur lui-même s’affirme comme un terrain fertile pour la cinéaste, qui n’est jamais plus à l’aise que lorsqu’elle assume une drôlerie reposant sur des décalages avec l’univers profane.

  • Abus de ciné

    Probablement de par son expérience personnelle, la cinéaste a choisi de planter son récit dans un réalisme strict, refusant les artifices ou les études naturalistes, et signe au final un drame efficace.

  • Première

    Mon légionnaire montre avec beaucoup de délicatesse, de grâce et d'acuité, ce va-et-vient constant entre la sphère intime à préserver, mais dont on sent bien qu'elle se fissure lentement, et le champ de bataille où les affects réprimés peuvent se transformer en tension sourde.

  • Version Femina

    Ce film éblouit par sa justesse, tant dans le propos que dans l'interprétation et par sa pudeur, qui rend les événements d'autant plus poignants.

  • Le JDD

    Rachel Lang signe un drame dépouillé qui ne l'empêche pas de faire du cinéma. 

  • Télérama

    Une chronique documentée, minutieuse et avisée de ces étranges existences divisées. Avec un remarquable refus du spectaculaire.

  • Télérama

    Une chronique documentée, minutieuse et avisée de ces étranges existences divisées. Avec un remarquable refus du spectaculaire.

  • Le Monde

    L'expérience de la réalisatrice assure à son film un solide terreau documentaire et l'empêche sans doute de tirer des conclusions trop hâtives - patriotisme gaga ou antimilitarisme primaire.

  • Le canard enchaîné

    Ce film est moins militariste qu'il n'y paraît. Vu du côté des femmes, des enfants, des amis civils, l'engagement français dans de lointains territoires est mis en question.

Toutes les critiques Réduire

Suivre le film

Connexion Retour Fermer

Réinitialisez votre mot de passe

Réinitialiser votre mot de passe à l’aide de l’adresse e-mail associée à votre compte.

Connexion Retour Fermer

Une expérience personnalisée !

Se connecter avec Facebook

ou se connecter par Email

Mot de passe oublié ?
Connexion Retour Fermer

Se désinscrire de la Newsletter

Veuillez saisir l'email que vous souhaitez désinscrire.

Récapitulatif de paiement Retour Fermer
Créer un compte Retour Fermer

Inscrivez-vous pour bénéficier de vos avantages !

Se connecter avec Facebook

ou s’inscrire par Email

En créant un compte, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité et l'utilisation des cookies de Les Cinémas Aixois.